🌸Maurice Carême🌸

Mon père aimé, mon père à moi,

Toi qui me fais bondir

Sur tes genoux

Comme un chamois,

Que pourrais-je te dire

Que tu ne sais déjà ?

Il fait si doux

Quand ton sourire

Éclaire tout

sous notre toit !

Je me sens fort, je me sens roi,

Quand je marche à côté de toi.

🌹🌹Retrouvez les poésies sur mon père de Maurice Carême sur le site Amazon

À papa

– J’écris le mot agneau

Et tout devient frisé :

La feuille du bouleau,

La lumière des prés.

– J’écris le mot étang

Et mes lèvres se mouillent :

J’entends une grenouille

Rire au milieu des champs.

– J’écris le mot forêt

Et le vent devient branche.

Un écureuil se penche

Et me parle en secret.

– Mais si j’écris papa,

Tout devient caresse,

Et le monde me berce

En chantant dans ses bras.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s