🌸Impressions🌸

L’instant fut court et la minute indécise,

Un des plus beaux jours de mon arrière saison,

Elle avait ses grands yeux tournés vers la passion,

Des roses de mon jardin , en était-elle éprise?

Sur un coin abrité de la grande terrasse,

A l’ombre du mûrier que l’on voyait s’élançant,

Si calme vers l’azur, mais avec grande audace,

Sa pâleur fondait avec le soleil levant.

Voyait-elle ce jardin avec indifférence?

Dans ses mains palpitait un coeur rempli d’amour,

Torturé par les soifs charnelles de l’espérance,

Et depuis blessé par l’amer ennui des jours.

La folle voix des sens claironnait en mon âme,

Ses droits à la révolte et à la volupté,

Mon désir vacillait dans l’air comme flamme,

Mes lèvres se tendaient vers d’incertains baisers.

Comme un bouton déchirant sa robe de soie,

Donnant ses pétales à l’infini, elle enviait,

Les belles paleurs des roses cramoisies d’émoi,

Offrant leur parfum à ceux qui approchaient leur nez.

timilo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s